Invasion avortée de Kingston

1838
Invasion avortée de KingstonPinterest
Recrutement de volontaires américains pour rejoindre le groupe armé des patriotes. Source : Syracuse Herald (26 novembre 1899).

En 1838, plusieurs sociétés secrètes formées d’Américains entraînés et armés furent créées afin de libérer le Haut-Canada de l’emprise britannique. En février de la même année, William Lyon Mackenzie commença à réunir des hommes, des armes et des vivres à l’embouchure du ruisseau French (à 25 km à l’est de Kingston) dans le but d’envahir Kingston. Le 22 février, sous le commandement de Van Rensselaer, ils s’emparèrent de l’île Hickory (alors située en territoire canadien, comme aujourd’hui). L’effectif de 300 à 500 patriotes n’était, toutefois, pas suffisant pour poursuivre l’invasion et dû battre en retraite peu de temps après l’occupation de l’île.